PAGNY LA BLANCHE COTE

Une côte, formant une sorte d'arc-de-cercle, surplombe le village. Les éboulis de couleur blanche présents sur celle-ci sont dus au sol calcaire de la région, et sont très probablement à l'origine du nom du village.

L'église Saint-Grégoire-le-Grand date du XVe siècle et possède trois nefs. Le chœur a été restauré en 1897.
La fête patronale, la Saint-Grégoire était autrefois fêtée le 12 mars. Aujourd'hui, une petite fête foraine subsiste chaque année le premier dimanche de mai.

Un moulin à eau est construit en 1550, mais est détruit vers 1960. Le lieu-dit Le moulin a depuis beaucoup participé à la vie de la commune.

Le fort de Pagny est construit vers 1880 et fait partie du Système de fortification mis en place par l'architecte Séré de Rivières. Malgré son nom, il est situé sur le territoire de la commune limitrophe d'Uruffe. En 1920, il est acheté par un particulier, mais réquisitionné par les Allemands pendant quatre ans lors de la Seconde Guerre mondiale. Ils le transforment en ferme et font venir des ouvriers polonais afin d'y cultiver notamment la pomme de terre.
Le fort n'est aujourd'hui plus accessible, car acheté par un particulier dans les années 1995-2000.
Sur le territoire du village se trouve une seconde fortification : la batterie de Pagny, qui n'est plus accessible non plus, car également rachetée par un particulier en 2008.

Un beau lavoir d'hiver en forme de demi cercle, connu comme étant le plus beau des environs, fait la fierté des habitants de la commune jusque vers 1980. Il est alors détruit dans le but de créer une nouvelle route, et ce malgré un désaccord total de la population. Le lavoir d'été, sur le bord du canal, est toujours intact mais noyé une grande partie de l'année.

--> Retour à la carte en cliquant ici

Mise à jour du site

Le 14/09/2017

Intranet de la Maison Régionale des Sports de Lorraine

Agenda sportif

CNOSF

Le site de l'équipe de France Olympique

CDOS 54

CDOS 55

CDOS 57

CDOS 88

Recherche