Activité physique et santé : Zoom sur...

Les vélos en libre service : un gage de bonne santé ?

Après le pionnier Copenhague en 1995, de nombreuses grandes villes comme Paris, Bruxelles, Oslo, Barcelone, mais aussi Toulouse ou Nancy, ont mis en place un système de vélos en libre service. Le principe est simple : après abonnement et caution, on prend un vélo à une station et, après un petit périple urbain, on le dépose à une autre (ou la même). L'intérêt est de contribuer à décongestionner les villes et à promouvoir la santé par l'activité physique.
Encore faudrait-il, pour parvenir à ce dernier point, que les effets négatifs de la pollution aérienne et des accidents ne soient pas rédhibitoires…
C'est ce que des chercheurs néerlandais ont voulu savoir au cours d'un étonnant travail, dont ils viennent de publier les résultats*.
Ils ont calculé l'évolution du taux de mortalité si 500 000 personnes âgées de 18 à 64 ans délaissaient leur voiture au profit du vélo pour de petits trajets quotidiens (de 7,5 à 15 km).
D'après eux, un automobiliste devenant cycliste perdrait en moyenne 40 jours d'espérance de vie du fait de la pollution aérienne et 7 jours à cause du risque d'accidents de la route. Mais il en gagnerait 8 mois en raison des bénéfices cardiovasculaires liés à la bicyclette.
Donc : pour la santé, en ville, avantage au vélo !
Sans compter les économies de carburant...

* Hartog JJ, Boogaard H, Nijland H, Hoek G. Do the health benefits of cycling outweigh the risks? Cien Saude Colet. 2011;16(12):4731-44.

Photo Maison du Vélo Grand Nancy

Mise à jour du site

Le 14/09/2017

Intranet de la Maison Régionale des Sports de Lorraine

Agenda sportif

CNOSF

Le site de l'équipe de France Olympique

CDOS 54

CDOS 55

CDOS 57

CDOS 88

Recherche